Novembre 2021
Des porcelets de 5 jours

Après trois mois, trois semaines et trois jours de gestation, les deux truies de race Large White Duroc de la ferme du Pouzet à Cazalrenoux (Aude) ont mis bas à une dizaine de porcelets chacune. Francis le verrat, "le seul a porter un nom sur la ferme", est l'heureux géniteur de race Pietrain Duroc de ces petits porcelets tout roses.

Dans leur parc arboré et enherbé, les deux truies de plus de 300 kg ont accouché à quelques jours d'intervalle de porcelets pesant "entre 1 kg 300 et 1 kg 600". "Il y a eu une portee de 12 avec neuf vivants, et une portee de 14 avec 12 vivants. Des les premiers instants, les porcelets sont tellement attirés par les tétines qu'il arrive parfois que la truie en écrase certain. Mais ce phenomene d'ecrasement ne dure que les trois premiers jours normalement, maintenant c'est bon."

Un detail avait alerté Yvan sur l'arrivée imminente des porcelets : "Les 24 heures avant de mettre bas, la truie ferme sa cabane. Devant l'entrée, elle met plein de paille sur 40 cm de hauteur, comme ça, elle est sure qu'apres avoir mis bas, elle gardera les porcelets bien a l'interieur."

Dans 42 jours, ce sera l'heure du sevrage pour les porcelets qui auront atteint "entre 15 et 20 kg" et ils rejoindront le parc d'engraissement. Pour l'heure, les petits cochonnets roupillent les uns sur les autres sur la paille de leur cabane et peuvent a leur guise acceder aux 14 mamelles de leur mere. "S'il fait beau, ils commenceront à gambader dans l'herbe d'ici une dizaine de jours. C'est que du bonheur, moi ça me regale. C'est comme l'agnelage pour les brebis, c'est ce qui me plaît d'être là dès les debuts. Ces moments-là quand tu regardes les petits bébés, c'est trop beau."